Eper suisse – Le droit à l’éducation s’applique également aux enfants sans-papiers

L’Association "Pour les droits des enfants sans statut légal", organisation faîtière dont l’EPER est membre fondatrice, demande instamment que le Conseil fédéral renonce à introduire l’obligation pour les autorités scolaires de communiquer les données concernant les enfants sans-papiers

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s