Nethumanitaires

Accueil » Actualités des O.N.G » FIDH – Cameroun : L’ONU reconnait que la détention de Lydienne Yen Eyoum est arbitraire

FIDH – Cameroun : L’ONU reconnait que la détention de Lydienne Yen Eyoum est arbitraire

Lydienne Yen Eyoum est une avocate franco-camerounaise résidant au Cameroun. Elle a été arrêtée le 8 janvier 2010 et accusée de détournement de fonds publics. Le 26 septembre 2014, elle a été condamnée à 24 ans de prison, décision qui a malheureusement été confirmée le 9 juin 2015 par la Cour suprême.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :