Nethumanitaires

Accueil » Actualités et informations » Irin news » Irin news – Aide humanitaire amateur : les bonnes intentions ont leurs limites

Irin news – Aide humanitaire amateur : les bonnes intentions ont leurs limites

Dans toute l’Europe, les initiatives lancées spontanément par des citoyens et des associations se sont multipliées en réponse à la crise des réfugiés. En Macédoine, Gabriela Andreevska se rend tous les jours à la frontière pour distribuer de la nourriture et de l’eau au flux d’arrivants. À Kos, Kerry Horafiou apporte du matériel pour les enfants des camps dans le cadre de son association Kos Kindness. À Lesbos, les réfugiés sont souvent accueillis non pas par les autorités locales, mais par ce que Joel Hernandez, blogueur travaillant pour l’Institut des politiques de migration, appelle « une équipe hétéroclite et changeante d’humanitaires en herbe »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :