Nethumanitaires

Accueil » Actualités et informations » Maxime Combes – Les militants pour la justice climatique se préparent à « pirater » la COP21

Maxime Combes – Les militants pour la justice climatique se préparent à « pirater » la COP21

Un nouveau rapport publié ce mardi 29 septembre par le projet mondial EJOLT regroupe des articles de militants et d’universitaires oeuvrant pour la justice climatique, qui expliquent comment ils entendent pirater, résister et faire face à l’inaction et aux fausses solutions lors de la COP21 à Paris en Décembre. Ce rapport fournit des informations générales ainsi que des lignes directrices pour tous ceux qui prennent au sérieux le changement climatique, sur la façon dont ils peuvent agir en vue de l’évènement, qu’ils soient dans les rues de Paris ou pas.

Les plus récents des résultats scientifiques révèlent que les conséquences du réchauffement climatique se produisent plus rapidement qu’on ne le pensait. Pourtant, alors que les calottes glaciaires fondent, que le niveau de la mer s’élève et que la désertification gagne du terrain, les leaders mondiaux refusent d’affronter l’industrie des énergies fossiles et les causes profondes du changement climatique. Selon Tamra Gilbertson, co-éditrice de la publication, « les stratégies des gouvernements et des entreprises lors des 21 dernières années, ciblées sur les bénéfices que le business pourraient en retirer, ont abouti à des mécanismes de marché dévastateurs qui ne font rien pour traiter des origines socio-économiques des problèmes environnementaux. Ces politiques inefficaces et dangereuses doivent cesser maintenant! », déclare-t-elle.

Le rapport montre comment le mouvement mondial, et décentralisé, pour la justice climatique, qui s’oppose à la fracturation hydraulique, aux oléoducs, aux forages off-shore ou encore au charbon, accumule des victoires et se renforce. Selon Leah Temper, co-éditrice du rapport, « la résistance continue de ceux qui vivent à proximité des projets d’exploitation – de l’accaparement des forêts aux oléoducs – sont les forces les plus puissantes dont nous disposons pour geler les réserves d’énergies fossiles et qu’elles sont aujourd’hui le principal espoir dans la lutte contre le changement climatique. Ce rapport rend compte de leurs histoires. »

Cette compilation d’articles vise à ouvrir un espace de débat sur les politiques qui doivent être menées d’ici à la COP21 et au-delà, ainsi qu’à donner la parole à ces résistances, partager ce besoin d’abandonner les projets destructeurs et montrer comment le manque de leadership de l’ONU menace la planète et aggrave la crise climatique. Face à la paralysie de l’ONU pour sauver le climat de la planète, ce rapport montre comment les résistances face à l’injustice climatique mondiale et aux inégalités sont en bonne santé et construisent à partir de ce qui se passe sur les territoires.

Notes :

Ce rapport est un produit de EJOLT (Environmental Justice Organisations, Liabilities and Trade – http://www.ejolt.org/), un projet financé par l’Union européenne et coordonné par ICTA-UAB, qui rassemble 23 organismes de recherche et organisations citoyennes du monde entier pour soutenir la recherche et l’action en matière de justice environnementale.
Le rapport s’accompagne d’une vidéo produite par EJOLT dans le camp Unis’tot’ dans le Nord-Ouest de la Colombie-Britannique sur la façon dont ils ont réussi stopper la construction de sept oléoducs et gazoducs, tenant en respect des milliards de dollars d’investissement et en gardant des millions de barils d’énergies fossiles dans le sol. Pour visionner la vidéo : https://youtu.be/ZDR1l_Xw7ts
Lire le rapport : Refocusing resistance to climate justice: COPing in, COPing out and beyond Paris (en anglais), rapport de EJOLT n° 23, 2015 : www.ejolt.org/2015/09/refocusing-resistance-climate-justice-coping-coping-beyond-paris/

Pour des entrevues, contacter :

Tamra Gilbertson (Rapport co-éditeur): +1 865 227 5855

Dr Leah Temper (34) 672-262-646

Maxime Combes (France) – 06 24 51 29 44 (auteur de l’une des contributions du rapport : Having the last word: towards Paris2015 – challenges and perspectives)

« Paris2015 : Changer le système, pas le climat ! 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :