Nethumanitaires

Accueil » Actualités et informations » Le CDD-CI sensibilise et forme les Jécistes du diocèse de Grand-Bassam sur leur contribution dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Le CDD-CI sensibilise et forme les Jécistes du diocèse de Grand-Bassam sur leur contribution dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

A l’occasion de l’organisation de son camp de formation annuel, le Bureau Diocésain de la Jeunesse Etudiante Catholique (JEC) de Grand-Bassam a placé au cœur de son activité la gestion de l’environnement et la promotion du développement durable.

Ainsi, le samedi 06 Aout 2016 fut la date choisie par le comité d’organisation pour la tenue d’un panel réunissant trois (03) panelistes intervenant sur différentes thématiques : (i) « L’encyclique du Pape François sur la préservation de l’écologie, quelles responsabilité sociétale et chrétienne pour le Jéciste ? » ; Thème animé par le Père Jacques AHIWA Vicaire Général à l’évêché de Grand-Bassam.  (ii) « la notion de préservation de l’environnement et du développement durable » ; animé par Monsieur Olefongo DAGNOGO, enseignant de biologie à L’INFAS et (iii) « la participation des jeunes dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) » ; animé par Monsieur Anicet Durand OBOUE Président Fondateur du Club du Développement Durable de Côte d’ Ivoire (CDD-CI).

C’est le Centre Jean Paul 1er de Kodjoboué / Bonoua (Côte d’Ivoire) qui a abrité cette activité. Elle a enregistrée la présence de plus de 230 jeunes ivoiriens et ghanéens qui ont été sensibilisé sur leur responsabilité dans la gestion de l’environnement et l’atteinte des ODD.

Pour ce qui concerne le rôle des jeunes dans l’atteinte des ODD, M. Anicet Durand OBOUE qui avait la charge d’instruire les jeunes sur ces questions a d’abord présenté le contexte de l’élaboration des ODD ensuite présenté les ODD et enfin donné la contribution des jeunes dans l’atteinte de ODD.

A l’entame de sa communication, M. OBOUE a rappelé que la mise en place des ODD fait suite à la mise à termes des Objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD). En effet, les OMD, mis en place en 2000 étaient à leur terme en 2015. Il a signifié que ces objectifs ont certes connu des succès mais ont présenté des insuffisances que les nouveaux objectifs mondiaux (ODD) se doivent de combler. De façon spécifique, ces insuffisances étaient portées sur le fait que les OMD étaient beaucoup plus focalisés sur les pays et les régions en développement, les OMD constituaient plus un agenda social et aussi, ces objectifs sont menacés par les effets du changement climatique qui reste l’un des défis à relever par le monde entier.

Abordant, la question des nouveaux objectifs mondiaux (ODD), l’intervenant a signifié que, ces objectifs au nombre de 17 ainsi que le nouveau programme de développement durable à l’horizon 2030 ont été adopté en Septembre 2015 lors du sommet organisé par les Nations Unies.

Ensuite, de Novembre à Décembre 2015, s’est tenue la COP21 qui fut un évènement majeur qui a réuni les délégués de 195 pays du monde. Cette conférence  à aboutir à un accord crucial sur le changement climatique.

Ces objectifs sont les suivants :

1- Eradication de la pauvreté : sous toutes ses formes et partout dans le monde,

2- Lutte contre la faim : éliminer la faim et la famine, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable,

3- Accès à la santé : donner aux individus les moyens de mener une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tous les âges,

4- Accès à une éducation de qualité : veiller à ce que tous aient accès à l’éducation et promouvoir des possibilités d’apprentissage de qualité dans des conditions équitables tout au long de la vie,

5- Égalité entre les sexes : parvenir à l’égalité des sexes en autonomisant les femmes et les filles,

6- Accès à l’eau salubre et l’assainissement : garantir l’accès de tous à des services d’approvisionnement en eau et d’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau,

7- Recours aux énergies renouvelables : garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et renouvelables à un coût abordable,

8- Accès à des emplois décents : promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous,

9- Innovation et infrastructures : mettre en place une infrastructure résistante, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

10- Réduction des inégalités : réduire les inégalités entre les pays et en leur sein

11- Villes et communautés durables : créer des villes et des établissements humains ouverts à tous, sûrs, résistants et durables,

12- Consommation responsable : instaurer des modes de consommation et de production durables,

13- Lutte contre le changement climatique : prendre des mesures d’urgence pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions,

14- Protection de la faune et de la flore aquatiques : conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable,

15- Protection de la faune et de la flore terrestres : préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

16- Justice et paix : promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable, assurer à tous l’accès à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes ,

17- Partenariats pour les objectifs mondiaux : revitaliser le partenariat mondial au service du développement durable et renforcer les moyens de ce partenariat.

Comment donc les jeunes doivent-ils contribuer à l’atteinte des ODD ? Pour répondre à cette interrogation, M. OBOUE a signifié que le premier réflexe des jeunes est de connaitre les ODD et les nouvelles problématiques mondiales. Ensuite croire que ces menaces restent des problèmes pour le monde. Puis, ils doivent passer à l’action par la sensibilisation et la mise en place  de projets innovants s’inscrivant dans l’atteinte des ODD.

Les participants dans l’ensemble ont montré leur satisfaction après la communication qu’ils ont jugée instructive. Ils ont également prononcé leur engagement  à mener des actions  pour l’atteinte des ODD.

Après la communication, les panélistes ont procédé à une action de planting d’arbre au sein du centre qui a abrité l’activité. L’opération qui visait à montrer aux jeunes les bienfaits des arbres en particulier et de la forêt en général dans l’équilibre de la nature. Ainsi, chacun des 230 campeurs  a pu laisser une marque ingénieuse à la nature en plantant des arbres.

C’est par cette opération de planting que la séance de sensibilisation et de formation pris fin.

Anicet Durand OBOUE


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :