Nethumanitaires

Accueil » Actualités et informations » Marco Polo HAPPI SIAGA – Les objectifs militaires admis: Vers un nouveau procédé de protection des civils des conflits armés internationaux et non internationaux

Marco Polo HAPPI SIAGA – Les objectifs militaires admis: Vers un nouveau procédé de protection des civils des conflits armés internationaux et non internationaux

Le droit international humanitaire désigne de façon simple, un ensemble de dispositions juridiques à valeur contraignante reconnues universellement par presque tous les membres de la communauté internationale. Ces dispositions juridiques que renferment les Conventions de Genève I ,II ,III et IV du 12 août 1949 et leurs deux protocoles additionnels du 8  juin 1977 portant sur la protection des civils en tant de conflits armées internationaux et non internationaux ,réglementent la façon dont la guerre devrait se conduire, imposent aux parties au conflit des actions et des abstentions afin de protéger au maximum les personnes qui ne participent pas ou plus aux hostilités.

Ainsi, la population civile de même que les biens à caractère civils doivent être épargnés des attaques militaires, les combattants ne devraient pas utiliser la force plus qu’il n’en faut et toujours mettre en avant le principe de proportionnalité qui veut que la réaction militaire soit proportionnelle à l’attaque. Ils ne doivent également pas se permettre d’utiliser des objectifs militaires (armes, explosifs…) interdis par le droit international humanitaire (DIH) en occurrence les armes chimiques, à dispersion, les armes bactériologiques, les mines anti-personnelles et autres.

Constatons  à cet effet une grande variété d’armes interdit par le droit international humanitaire pour des motifs humanitaires et d’autres part contre qui sont admis pour la nécessite militaire. Comment donc, à ce stade, les armes ou objectifs militaires admis par le DIH  peuvent de façon considérable améliorer le système de protection des civils se trouvant dans des conflits armés internationaux ou non internationaux.

Comptes Réseaux sociaux
Facebook: Marco happi
Twitter: marc polo happi
Linkedin: Marco Polo HAPPI SIAGA


4 commentaires

  1. André SANHOUEKOA dit :

    Bonjour et merci pour le premier recueil d’information que vous me transmettez.Nos commentaires ne feront pas défaut pour la protection des droits de l’homme.L’utilisation des armes interdites devient monnaie courante mettant en péril la vie de milliers de personnes dans le monde, et en particulier les plus vulnérables. Alors il urge que l’on réfléchisse sérieusement à comment maîtriser le phénomène. En ce qui meconcerne, le plus grand combat se situerait au niveau de nos gouvernants. Car les peuples exposés et persécutés est ignorant quant à la fabrication, le trafic voir même l’usage de cesarmes.l’entrée des armes dans un pays serait fort du pragmatisme des détenteurs de pouvoir.   André K. SANHOUEKOAChef Service Développement Local et PlanificationMairie de Cobly B.P: 01  TEL : 23 83 01 88Cel.: 97 35 27 00 / 94 18 23 69E-mail : andrsanhouekoa@yahoo.fr  

    J'aime

  2. André SANHOUEKOA dit :

    Je voudrais choisir ce canal pour vous transmettre mon CV. je ne parviens pas à le transmettre par les sites indiqués. Merci de me comprendre.   André K. SANHOUEKOAChef Service Développement Local et PlanificationMairie de Cobly B.P: 01  TEL : 23 83 01 88Cel.: 97 35 27 00 / 94 18 23 69E-mail : andrsanhouekoa@yahoo.fr  

    J'aime

  3. Basome Namegabe dit :

    Nous sommes une association congolaise qui encadre les enfants orphelins et abandonnées victimes des guerres répétitive à l’EST de la RDC. Nous sommes a la recherche de financement pour l’encadrement de ces enfants

    J'aime

  4. Marco Polo dit :

    Tout comme les ambitions du projet sphère qui vise à l’amélioration de l’intervention humanitaire avec ses standards essentiels et minimums,penser que des objectifs de guerre puissent de façon considérable renforcer le système de protection des populations civiles en proies aux conflits internationaux ou nationaux n’est pas juste une façon de penser mais plus encore une réalité à implémenter. La technologie évolue à vitesse grandissante de nos jours et peut jouer un très grand rôle lors des opérations de secours.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :