Nethumanitaires

Accueil » Actualités des O.N.G

Archives de Catégorie: Actualités des O.N.G

CARTON ROUGE, AUX IMPLICATIONS DES JEUNES DANS LES VIOLENCES POLITIQUES.


En côte d’Ivoire, depuis les années 1990 période du multipartisme, les élections sont émaillées de violences. Ces violences s’observent et s’accentuent lors des campagnes électorales et surtout dans l’attente des résultats ou encore après la proclamation des résultats.

L’exemple le plus marquant est celui de la crise post-électorale 2010 – 2011 qui a occasionné de nombreuses violations des droits des humains dont plus de 3000 pertes en vie humaine.

Plusieurs rapports dont celui de la Commission de Dialogue de Vérité et de Réconciliation(CDVR) indique que les jeunes ont été au cœur de ces violences orchestrées lors de cette crise post-électorale.

De plus, lors des consultations menées par le Réseau Action, Justice et Paix (RAJP) avec le soutien technique et financier du Centre International pour la Justice Transitionnelle (ICTJ) et de l’UNICEF, il est ressorti que les jeunes scolarisés, déscolarisés et non-scolarisés ont tous participé activement aux violences électorales de 2010-2011.

Toutefois, ces consultations ont aussi indiquées que l’implication des jeunes était motivée par plusieurs facteurs dont le plus fulgurant reste leur manipulation par les leaders politiques, les cadres des régions, les guides religieux et les leaders de jeunesse à des fins divers et facultatives.

Et pourtant, bien que les jeunes aient été acteurs de ces violences, nombreux d’entre eux ont été victimes et ce de plusieurs manières. Bon nombres de ces jeunes ont perdu la vie, d’autres vivent encore avec des séquelles. Pour la plupart, ils sont physiquement invalides et ont besoin de prothèses. D’autres par contre vivent encore avec des balles dans le corps et ont besoin de prise en charge médicale. Nombreux sont les jeunes qui ont perdu leurs activités lucratives. D’autres ont été contraint d’arrêter les études par faute de moyens financiers et se trouvent au chômage.

Mais, en dépit de cette période de violation massive des droits de l’homme, les jeunes semblent n’avoir pas encore tiré des leçons des crises passées. Ils continuent de se livrer aux scènes de violences en soutenant de façon radicale des partis politiques. Nous avons assistés en Juin 2018 des scènes de violence suite à la révision de la liste électorale dans la ville Divo qui a opposé des jeunes de différents partis politiques. De même qu’en Juillet de la même année, des violences sont survenues dans la ville de Korhogo causant des dégâts matériels et une perte en vie humaine et de nombreux blessés essentiellement composés de jeunes.

Au regard de l’actualité politique qui prévaut, des indices d’éventuelles violences pour les élections avenirs se dessinent à l’horizon. Des actes et des propos haineux continuent de partager les jeunes et les amènent à se radicaliser davantage.

Face à de telles situations, le RAJP, réseau de jeunes engagés à promouvoir le droit des enfants et jeunes s’engage à limiter l’implication des jeunes dans les violences politiques. A cet effet, il lance : « l’opération Carton Rouge contre l’implication des jeunes dans les violences politiques ».

Cette opération vise à prévenir les conflits lors des périodes électorales tout en amenant les jeunes à tirer des leçons des événements passés. Cette
opération Carton Rouge pour nous, vise à contribuer à prévenir les conflits au cours des périodes électorales.

Mais aussi, le RAJP pense construire un réseau de jeunes leaders capable d’influencer l’implication des jeunes dans les violences politiques, toute fois en faisant connaitre aux jeunes des moyens de revendications pacifiques pour éveiller leurs consciences sur les conséquences des conflits passés car l’ignorance nous aveugle et nous tue quotidiennement pour les mêmes faits.

Toutes ces actions et activités menées chaque jour nous permettra, je pense, à la mise en place d’un réseau ou d’une plate forme de jeunes leaders influents issus d’associations, ONG et de syndicats qui seront sensibilisés à connaitre des moyens de revendications pacifiques et de bannir le recours à la violence.

La jeunesse africaine se meure, se vide et surtout se fragmente chaque minute au profit des pouvoirs que nous donnons à ces dirigeants politiques lors des différentes élections. Puis je paraphraser, un artiste musicien de mon pays qui chantait dans un de ces albums  » peuple du monde entier ne vous laissez pas influencer par ces politiciens qui sèment la division, l’oppression, la répression, la rébellion pour régner….. ouvrons les yeux car ce sont les bœufs et moutons qu’ils vont gouverner »

juste te dire jeune Africain que l’élection est jeu, donc CARTON ROUGE AUX VIOLENCES ÉLECTORALES.

ALEX ADOU.

NE PROVOQUONS PAS LA GUERRE


HA! Le joli pays de Nanan Boigny,
I am very happy to day! Trop content même et surtout heureux de savoir que mon pays sera émergent avant 2020.
-heureux de savoir que les textes juridiques et les lois ne sont pas respectés, pire ceux-là même qui doivent dire la loi et les faire respecter et exécuter sont influencés quotidiennement, corrompus et politisés.
– je suis heureux d’être dans ce pays où la violence, la barbarie, la tuerie, la politisation, la manipulation demeurent les meilleures voies de réussites et du bon exemple de l’éducation de nos enfants
– je suis dans la joie de savoir que mon pays regorge plus d’emplois que de jeunes à la recherche du premier emploi. Hé oui! La jeunesse travaille! L’argent travaille et nous avons des solutions à tous nos problèmes.
Encore heureux, vraiment content de savoir que 2020 est bouclé mais nos populations continuent de s’entretuer, cohésion sociale yako!! Très fragile.
Toujours heureux de savoir que nos frères du nord de la côte d’Ivoire tous musulmans, depuis nanan Boigny briguent les hauts postes d’administration et de gouvernance de ce pays, travaillent sans relâche pour le succès de ce beau pays en investissant plus dans le sud ivoirien. Mais pourtant ils sont les plus marginalisés, les autres sont xénophobes
Ha je suis heureux de savoir que les victimes des guerres et de la rébellion sont laissées pour compte pendant que les bourreaux sont promus et riches
Vraiment je suis content ce matin de savoir que la drogue, les déviances sexuelles envahissent nos écoles, lycées et universités, hum temple de savoir et de développement.

Mais très mécontent de savoir que des idiots, des sots, des jeunes ne porteront pas nos tee-shirts de campagne, ne prendront pas de machettes, ne brûleront point et surtout ne violeront plus nos jeunes sœurs qui ont un mot à dire à cette bonne gouvernance.
Hélas cette jeunesse idiote sera en pleine réflexion pour une élection présidentielle mature et de ZÉRO VIOLENCE.
Hé !! Je viens de me réveiller est-ce un cauchemar ou un rêve ?
Hum si tu m’entends plus, c’est que je suis à la MACA( Maison d’Arrêt et de Correction d’ Abidjan) pour trop de liberté d’expression.
Source: recherche dans mon sommeil.
# jeunesseConsciente                                                                                    

 ALEX ADOU

Etudiants et développement – Assos étudiantes : en 2018 partez du bon PIEED !


Les candidatures pour la 9ème édition du PIEED sont ouvertes !

Comme chaque année, Etudiants et Développement et ses partenaires France Volontaires et Solidarité Laïque proposent cet appel à projets à destination des étudiantes et étudiants diffuseurs de solidarité internationale.

Jusqu’au 3 avril, toutes les associations étudiantes qui mobilisent en solidarité internationale peuvent envoyer leur candidature.

5 prix jusqu’à 5000 €
+ un accompagnement personnalisé à la clé !

Besoin d’infos, d’accompagnement ?
L’équipe d’Etudiants et Développement est là pour vous aider !

Tous les détails par ici.

 

Se former pour devenir humanitaire, réunion d’information,


Spécialisé dans la formation des personnels humanitaires et de ceux
qui souhaitent le devenir, l’Institut Bioforce organise une réunion
d’information pour savoir comment se faire accompagner et se former
aux métiers et compétences de la solidarité, dans les métiers et
formations humanitaires suivantes :

  • Logisticien, responsable logistique,
  • Responsable ressources humaines et finances,
  • Coordinateur de projet, chef de mission,
  • Responsable de projets eau-hygiène-assainissement,
  • Responsable de projets protection de l’enfance en situation d’urgence,
  • Responsable de projets nutrition…

En français ou en anglais, en présentiel ou à distance par internet,
de 3 jours à 3 ans…

Des formations pour tous les besoins et pour tous :

jeune diplômé, salarié en reconversion, humanitaire expérimenté.

Toutes les questions sont les bienvenues !

Date :
Jeudi 25 janvier de 18h à 20h dans les locaux de l’Institut Bioforce
à Lyon-Vénissieux

Inscription :

Cette réunion est entièrement gratuite. Il vous est simplement demandé de bien vouloir vous inscrire en envoyant un mail à info@institutbioforce.fr Merci de préciser la date de la réunion qui vous intéresse, vos nom et prénom, un numéro de téléphone et une adresse mail pour vous recontacter en cas de problème, et enfin combien de personnes vous souhaitez inscrire. Les réunions sont organisées en fonction du nombre d’inscrits : si vous ne pourrez finalement pas être présents, merci par avance de bien vouloir en informer l ‘ organisateur.

A bientôt !

Santé Sud : 12e Journée Provençale de la Santé Humanitaire!


Depuis 2005, la Journée provençale de la santé humanitaire est un rendez-vous incontournable pour tous les professionnels sanitaires et sociaux, les associatifs et les jeunes qui s’intéressent à la solidarité nationale et internationale.

Au programme : Conférences d’experts réputés, une trentaine de stands ouverts toute la journée, des posters ainsi qu’une exposition photo.

Plus que jamais au cœur des enjeux d’égalité et d’équilibre social, la notion de « genre » interroge les représentations et les rôles associés au féminin, au masculin et, in fine, à l’identité à laquelle s’apparente un individu.

Dans le secteur de la santé, les questions liées au « genre » sur le bien-être physique, mental et social des individus permettent de mieux comprendre les inégalités auxquelles ils sont confrontés.

Découvrir le programme

8ième conférence international sur l’éducation aux droits humains


La conférence internationale sur l’éducation aux droits humains (CIEDH) est le forum des praticiens, décideurs et universitaires pour explorer les solutions aux défis mondiaux par l’éducation. Cette conférence de 3,5 jours rassemblera 300 participants du monde entier pour des ateliers pratiques et des sessions de travail présentant les derniers outils, le savoir et les meilleures pratiques en matière d’éducation aux droits humains.

Lire la suite

BFC international – Journée régionale d’information et d’échanges sur l’accès à l’eau et l’assainissement – Lundi 20 novembre 2017 à Besançon


BFC international

Le réseau BFC International, la Région Bourgogne-Franche-Comté et la Délégation de Besançon de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse vous proposent, en partenariat avec le Programme Solidarité Eau (pS-Eau), une journée régionale d’information, d’échanges et de retours d’expérience sur l’accès à l’eau et l’assainissement :

le lundi 20 novembre 2017,
de 10h à 16h30,
Salle des Mille Étangs, dans les locaux de l’Agence de l’eau,
Le Cadran – 34, rue de la Corvée à Besançon

Inscription obligatoire

Site Internet : www.bfc-international.org

%d blogueurs aiment cette page :